ThéCalin vous remercie de votre achat.

Comment choisir votre thé vert Long Jing ou Puits du Dragon ?

LongJing Bio Grand Cru MingQian

Le Long Jing, aussi connu sous le nom de Puits du Dragon est l’un des 10 plus célèbres thés de Chine. Il est produit dans la province du Zhejiang au sud-est de la Chine.

Outre ses qualités gustatives (arômes de châtaignes et de légumes verts cuits : fonds d’artichauts, épinards), le Long Jing est l’un des thés verts les plus riches en antioxydants (polyphénols nommés catéchines) et possède de nombreuses vertus médicinales.

Souvent servi par les autorités chinoises lors des rencontres au sommet, avec des chefs d’Etats étrangers, le Long Jing est à la fois une vitrine et une référence en matière de thé vert.

Ne vous laissez pas abuser pas de pâles copies ou par un Long Jing de grade inférieur.

La popularité du Long Jing et son prix relativement élevé a favorisé l’apparition de copie en provenance d’autres régions de Chine et notamment du Sichuan. Si l’aspect visuel de ces copies peut parfois tromper, leur saveur et leur persistance en bouche sont toujours loin d’égaler celles des véritables Long Jing du Zhe jiang.

Par ailleurs, en raison de la nature du sol où poussent les théiers, de période et de la méthode de cueillette ou du traitement du thé, tous les Long Jing ne se valent pas et sont classés en plusieurs grades :

En 1995, les thés Long Jing ont été officiellement classés en 7 grades : supérieur, spécial, puis grades 1 à 5. La différence entre spécial et supérieur n’est pas très claire, pour ThéCâlin, il s’agit de deux types de Long Jing grades A.
La plupart des producteurs que nous avons contacté utilisent une classification plus classique : A, B et C.

Voici quelques éléments qui vous aideront, je l’espère, à faire la différence entre les différentes qualités de Long Jing.

La latitude de production.

La majorité des plantations de thés est située entre 45ème degré nord et le 30 ème degré sud. Les meilleurs thés étant produits autour du 30éme degré nord.

Carte production de thé dans le monde
Cliquez sur la photo pour l'agrandir.

La province du Zhejiang ou est produit le véritable Long Jing est située sur le 29° nord de longitude.

Le climat est y subtropical et humide, donc particulièrement propice à la culture du thé.

Les meilleurs Long Jing proviennent de jardins éloignées de la pollution urbaine situés dans des zones montagneuses et boisées à proximité du Lac du Zhejiang. Les Long Jing produits dans les autres provinces ne sont que des copies sans grand rapport avec les Long Jing du Zhejiang et sont donc à proscrire.

Différencier les trois principaux grades de Long Jing

Chez ThéCâlin, nous avons décidé d’adopter la classification en trois grades A, B et C ;
Chaque manufacture de Long Jing ayant ses propres critères, il est bien difficile de s’y retrouver : si le grade A sera toujours la meilleur qualité d’une manufacture, il pourra être classé B par ThéCâlin. A cela vient s’ajouter les grades spéciaux et supérieurs, les appellations (XiHu, MingQian, les dates de cueillette et la certification Bio.

Aspect des feuilles et des bourgeons avant infusion.

Le Long Jing est constitué d’un bougon plus une ou deux jeunes feuilles pliés et aplatis manuellement lors de la première torréfaction.

Selon les grades, la couleur varie du jaune-vert presque uniforme au vert kaki chamarré kaki plus foncé, la forme est régulière pour les grades A et les meilleurs grades B.

Si l’odeur du thé avant infusion diminue avec le grade, les différences sont subtiles et à moins d’être un expert ce critère n’est pas facile à appréhender et l’on peut toujours être abusé par l’utilisation d’arômes artificiels. Par contre les aspects visuels et gustatifs sont plus abordables.

Un Long Jing de grade A est composé exclusivement d’un bourgeon plus une jeune feuille issus de la première récolte du printemps. Les dimensions respectives des feuilles et des bourgeons sont régulières et proportionnées et plus petites que celles des autres grades. Il n’y a pas ou très peu de feuilles isolées. La couleur vert-jaune est elle aussi régulière et brillante, enfin l’odeur rappelle la noisette. La présence de nombreux bourgeons duveteux est également un critère à retenir. Notre LongJing Bio Grand Cru MingQian est classé A.

Un Long Jing de grade B+ comme notre Long Jing Bio Puits du dragon est composé d’un bourgeon plus une ou deux jeunes feuilles issus des premières récoltes du printemps. Les bourgeons duveteux sont moins nombreux et moins réguliers que pour un Long Jing grade A. Un grade B se caractérise par une couleur chamarrée jaune-vert et kaki clair et par la présence de quelques jeunes pousses séparées du bourgeon lors de la torréfaction.

Les Long Jing de grade B- ont une couleur semblable aux grades B+ mais les dimensions sont moins régulières et les feuilles isolées plus nombreuses. Produits plus tardivement, vers le mois de mai, les bourgeons ne sont pas duveteux et sont le plus souvent accompagnés de deux jeunes feuilles.

Les bourgeons des Long Jing de grade C ont une teinte variable allant du vert clair au kaki foncé et sont moins parfumées. Ces Long Jing s’adressent à des personnes qui les découvrent ou qui souhaitent un thé vert pour tous les jours car, ils sont d’un excellent rapport qualité prix plaisir.

Nous avons deux Long Jing de grade C :
-Le LongJing Bio TianMu.

-Le Puits du Dragon Grand Ordinaire

Les Long Jing non classés présentent des bourgeons très foncés, les feuilles isolées sont nombreuses et de taille irrégulière. La présence de nombreuses feuilles brisées et la rareté de bourgeons intacts est un signe qui ne trompe pas.

Les copies n’ont bien souvent ni la forme aplatie des bourgeons, voir pas de bourgeons ni la couleur des vrais Long Jing.

Long Jing ou Puits du Dragon avant infusion

La couleur et la saveur de la liqueur :

Si la couleur jaune-vert, brillante et limpide de la liqueur Long Jing n’est pas un critère très discriminant, les arômes et la saveur sont variables selon les grades.

Les grades A ont une saveur étonnamment sucrée aromatique et moelleuse, dégageant des arômes soutenus de châtaignes et d’artichauts. L’absence d’astringence lors d’une infusion prolongée, la saveur et l’odeur de la troisième infusion sont caractéristiques des grades A. La longueur en bouche est également un critère à prendre en compte.

Les Long Jing de grade B présentent également une saveur sucrée et aromatique avec des arômes de châtaignes et d’artichauts, cependant une infusion anormalement longue mettra en évidence une légère astringence et la troisième infusion sera souvent moins aromatique et pas aussi longue en bouche que celle d‘un grade A.

Si la différence olfactive et gustative est parfois subtile entre un Long Jing de grade A et un bon grade B, il n’est pas nécessaire d’être un expert pour différencier un grade C.

La liqueur d’un Long Jing de grade C est moins aromatique (particulièrement la troisième infusion), les arômes de châtaignes et d’artichauts sont moins soutenus et une légère astringence est perceptible. L’amertume est carrément marquée si l’infusion est trop longue.

Les copies n’ont pas ou peu les arômes caractéristiques châtaignes et d’artichauts et en cas d’utilisation d’arômes artificiels, ceux-ci disparaissent dès la deuxième infusion.

Aspect des feuilles et des bourgeons après infusion.

Après l’infusion, les différences observées sur le thé sec sont tout aussi marquées si ce n’est plus encore.

La régularité, l’élégance (un bourgeon et une petite feuille bien proportionnés), la couleur vert-jaune clair brillante et la quasi-absence de feuilles isolées sont caractéristiques et spécifiques des Long Jing de grade A.

On retrouvera des bourgeons un peu plus grands et des feuilles isolées chez les grades B et moins de bourgeons intacts et de nombreuses feuilles brisées chez les grades C.

L’aspect visuel des grades B et C après infusion est toujours plus foncé et plus terne.

Long Jing ou Puits du Dragon après infusion

Comment choisir votre thé vert Long Jing ou Puits du Dragon ? : vos commentaires (4)

  • Anthony dit :

    Posté le 22/05/2017

    Il y a une question sur le long Jing du palais des thés.

    Il existe le long jing et le long jing imperial. J'ai testé le long jing vendu á 13€ en boite métallique. On se retrouve pour le prix avec aucun bourgeon duveteux, beaucoups de feuilles seules et brisées. C'est un bas de gamme qui n'est pas printanier. Les seuls long Jing printaniers la bas sont des grands crus vendus au printemps et très cher.

    Difficile de comparer avec votre entré de gamme sans l'avoir testé mais rien qu'en visuel ce n'est pas ça. Maintenant, j'ai bu du moins bon et du meilleur plus cher, je me contentait du coup de celui là jusqu'au jour où j'ai testé votre long Jing bio, de grade B. Je n'avait jamais goûté un long Jing aussi beau, aussi bon et aussi long en bouche. En plus il y a meilleur ! Les grades A !

  • Sergio dit :

    Posté le 12/05/2015

    J'ai acheté un long jing au palais des thes
    100gr pour 13.50 euros......
    Je découvre depuis peu le the vert.
    Je ne suis pas un...expert.....ou pas encore en the vert mais que pensez-vous de mon achat......'Du PRIX ET SURTOUT DE LA QUALITÉ QUE JE PEUX ATTENDRE
    Merci à vous.

  •       Thecalin dit :

    Posté le 14/05/2015

          Réponse

    En mai 2015, le prix des nos Long Jing est de 11,50€/100g pour notre entrée de gamme (récolte de printemps) et 61€/100g pour notre grand cru première récolte de printemps.
    Il va de soit qu’il ne s’agit pas des même produits.
    A 13,50€/100g je pense que vous avez une entrée de gamme, par ailleurs vous ne précisez pas la date de la cueillette. Chez ThéCâlin vous ne trouverez que des Long Jing de printemps car se sont les meilleurs.

  • Denise dit :

    Posté le 14/11/2014

    Bonjour,
    J’aimerais savoir comment puis-je me procurer le thé Long Jing pour ma consommation personnelle. ?
    Merci de me répondre.

  •       ThéCâlin dit :

    Posté le 14/11/2014

          Bonjour,

    Voici le lien vers notre sélection de LongJing :
    http://www.thecalin.com/une-couleur-une-famille/the-vert/longjing/

    Cordialement

  • mimi dit :

    Posté le 29/09/2014

    j'ai achete du the longjing en chine, sur le terrain pres du lac Zhejiang, je l'ai paye tres cher.. ils m'ont dit que ce the n'etait pas pour l'exportation.. bref.. il a un gout d'epinard,, tres fort.. quand j'y etais.. ils le passent 3-4 fois.. et l'on boit que la 4 ems fois.. pourqoi tout ce systeme..
    mimi

  •       ThéCâlin dit :

    Posté le 30/09/2014

          Bonjour madame,

    Concernant le prix, il est très courant en Chine que l’on fasse payer les étrangers 2 à 4 fois le prix normal et les prix du LongJing sont très variables selon la qualité.
    A propos de : « ce LongJing n’était pas pour l’exportation », votre vendeur a certainement voulu parler des thés « export » destinés au thé en sachet.
    Enfin, pour ce qui est des 3 rinçages, cela doit être pour laver les feuilles, il faut croire qu’elles étaient très sales, donc pas exportables ….
    Classiquement, on rince une fois les feuilles des thés verts afin d’éliminer la poussière, un peu d’amertume et de cafèine. En outre le rinçage permet de re hydrater les feuilles et de les préparer aux infusions. Les bons LongJing supportent au moins 3 infusions et ne boire que la 4ème me semble surprenant.

Laisser un commentaire

A lire avant de proposer un commentaire
En laissant un commentaire vous autorisez le site de ThéCalin.com à le mettre en ligne tel quel. Les messages à caractères racistes, haineux ou insultants ainsi que les liens seront supprimés. La totalité ou une partie de votre message est modifiable sur simple demande de votre part.
* Champ obligatoire