ThéCalin vous remercie de votre achat.

Les vertus et bienfaits du thé vert, du thé blanc et du Oolong.

vertus du thé selon la pharmacopée chinoise

Un peu de thé tous les jours éloigne le médecin pour toujours !

« Avec une saveur amère, le thé aide l'esprit, combat la fatigue, stimule le corps, réduit le poids, stimule la vision. » C’est ce que l’on peut lire dans le Shen Nong Ben Cao Jing (神农本草经), le plus ancien ouvrage chinois traitant des plantes médicinales écrit au début de notre ère, durant la dynastie Han.

Les vertus du thé : que disent aujourd’hui les scientifiques ?

Ce que la médecine chinoise a mis en évidence, de façon pragmatique, il y a bien longtemps, est maintenant prouvé scientifiquement.
Oui, le thé, en particulier les thés non fermentés (le thé vert et le thé blanc) ou faiblement fermentés (Oolong ou Wu long) possèdent des vertus médicinales incroyables.
Voici un très bref aperçu des études les plus récentes sur les bienfaits du thé.

Les polyphénols antioxydants du thé.

- Une des raisons des nombreuses vertus du thé est sa teneur en polyphénols antioxydants. Dans les thés verts, les thés blancs et les thés bleu-vert (Oolong ou Wu long) les polyphénols majeurs sont appelés catéchines (épicatéchine, épigallocatéchine ou EGCG).
Découverte dans les fruits de l'acacia à cachou (Acacia catechu) d’où son nom, la catéchine est une molécule de la famille des flavonoïdes (polyphénols). Puissants antioxydants, les catéchines aident à prévenir de nombreuses maladies.

Voici quelques-uns des nombreux effets bénéfiques prouvé scientifiquement des thés verts, thés blancs et thés bleu-vert (Oolong ou Wu long) sur la santé :

- Actions anticancéreuses (6, 17), notamment pour les cancers du sein (2, 5, 9), de la prostate (13,14), de l’estomac (1), du colon et de la peau (7,8). Concernant le cancer du poumon, l’effet protecteur du thé vert est controversé. (15, 16,18)
- Réduction de l’hypertension et prévention de l'athérosclérose et maladies cardio-vasculaires (19,20).
- Diminution du mauvais cholestérol (LDL-cholestérol,).
- Activité « brûle graisses », en stimulant la lipolyse l'utilisation des graisses par les adipocytes (cellules graisseuses) matures et antiobésité, en inhibant le développement de nouveaux adipocytes (3).
- Renforcement de la densité osseuse.(26)
- Protection contre les caries dentaires.(27)
- Lutte contre le vieillissement de la peau, prévention de l’apparition et réduction des rides et ridules (inhibition des enzymes qui dégradent l'élastine et le collagène). (25)

- Réduction de la glycémie (taux de sucre dans le sang) et du risque de diabète de type 2 (4).
- Diminution du risque d’arthrite et de polyarthrite rhumatoïde. (21)

Dans la médecine traditionnelle chinoise, le thé blanc est conseillé aux personnes qui souffrent d’arthrose, d’ostéoporose, de diabète ou de problèmes cardio-vasculaires.

Aujourd’hui, les polyphénols du thé sont des candidats prometteurs pour le traitement des cancers. (10, 11, 12)

La théanine.

L’autre molécule active du thé et dont l’effet est bénéfique pour la santé est la théanine. Elle est présente dans tous les thés (thés verts, thés blancs, thés noirs, Pu er, Oolong).

Des études en laboratoire ont démontré les effets suivants :
- Réduction du stress mental et physique. (22)
- Effet relaxant. (23)
- Protection des neurones (cellules du cerveau). (24)

Les vertus du thé : références bibliographiques.

  • - (1) Hyunseok Kang, département de médecine de l’hopital St.Luke’s-Roosevelt, université Columbia, New York, USA. Publié dans « Epidemiology and Health » en 2010.Retour
  • - (2) Can-Lan Sun, centre du cancer, université du Minnesota, Minneapolis, USA. Publié dans « Carcinogenesis » en 2006.Retour
  • - (3) Jörn Söhle, Beiersdorf AG, département « soins de la peau », Hamburg, Allemagne. Publié dans « Nutrition & Metabolism » en 2009.Retour
  • - (4) Julija Josic, hôpital universitaire de Lund, Malmö, Suède. Publié dans Nutrition Journal en 2010. Retour
  • - (5) Maki Inoue-Choi, division « épidémiologie et santé », école de santé publique, université du Minnesota, Minneapolis, USA. Publié dans Int J Mol Epidemiol Genet. en 2010.Retour
  • - (6) Yun-Hoon Choung, département d'ORL, école de médecine d'Ajou, Yeongtong-gu, Corée. Publié dans Eur Arch Otorhinolaryngol en 2010.Retour
  • - (7) Katiyar SK, département de dermatologie du centre intégré du cancer et du centre de recherche en nutrition obésité, université d'Alabama, Birmingham, USA. Publié dans Arch Biochem Biophys en 2010. Retour
  • - (8) Meeran SM, département de dermatologie du centre intégré du cancer et du centre de recherche en nutrition obésité, université d'Alabama, Birmingham, USA. Publié dans J Invest Dermatol en 2009.Retour
  • - (9) Tu SH, centre de santé du sein, école de médecine, hôpital universitaire de Taipei, Taiwan. Publié dans Mol Nutr Food Res en 2011.Retour
  • - (10) Sun X, centre du cancer, hôpital universitaire de l’ouest, université du Sichuan, Chengdu, Chine. Publié dans J Cell Mol Med. en 2010.Retour
  • - (11) Suganuma M, institut de recherche pour l'oncologie clinique, centre du cancer de Saitama, Japon. Publié dans Cancer Sci. en 2011.Retour
  • - (12) Chen L, département des sciences de la vie, université de Shandong, Jinan, Chine. Publié dans Molecules en 2007.Retour
  • - (13) Siddiqui IA, département de dermatologie, université du Wisconsin, Madison, Wisconsin, USA. Publié dans FASEB J. en 2010.Retour
  • - (14) Adhami VM, départment de dermatologie, université du Wisconsin, Madison, Wisconsin, USA. Publié dans J Nutr. en 2003.Retour
  • - (15) Clark J, département de chirurgie, centre du cancer Alvin Siteman, Université de Washington, St Louis, USA. Publié dans Mol Nutr Food Res. en 2006. Retour
  • - (16) Arts IC, département d'épidémiologie et nutrition de l’institut de la recherche toxicologique, université de Maastricht, Pays-Bas. Publié dans J Nutr. en 2008.Retour
  • - (17) Boehm K, Clinique médicale oncologie et hématologie, Klinikum Nord, Nuremberg, Allemagne. Publié dans Cochrane Database Syst Rev. en 2009. Retour
  • - (18) Tang N, Centre National de Shanghai pour l'évaluation de l'innocuité des nouveaux médicaments, Institut de Shanghai de l'industrie pharmaceutique, Shanghai, Chine. Publié dans Lung Cancer. en 2009. Retour
  • - (19) Clement Y, unité de pharmacologie, faculté de médecine de l'université des West Indies, St. Augustine, Trinité-et-Tobago. Publié dans Prev Med. en 2009. Retour
  • - (20) Lorenz M, Département de médecine, Division de cardiologie et d'angiologie de l’université Charité de Berlin. Publié dans Basic Res Cardiol. en 2009. Retour
  • - (21) Ahmed S, Département de pharmacologie, Collège de pharmacie, Toledo, USA. Publié dans Arthritis Research & Therapy en 2010.Retour
  • - (22) Kimura K, Département de psychologie de l'Université de Nagoya, Japon. Publié dans Biol Psychol. en 2007.Retour
  • - (23) Lu K, Laboratoire de neuropsychopharmacologie, University de technologie de Victoria, Australie. Publié dans Hum Psychopharmacol en 2004.Retour
  • - (24) Nathan PJ, Laboratoire de neurosciences comportementales, Département de Physiologie, Université Monash, Australie. Publié dans J Herb Pharmacother, en 2006. Retour
  • - (25) Tamsyn SA Thring, Université Kingston, United Kingdom. Publié dans BMC Complementary and Alternative Medicine en 2009. Retour
  • - (26) Shen CL, Université des sciences de la santé du Texas, Lubbock, USA. Publié dans Nutr Res. en 2009.Retour
  • - (27) Xu X, Université dentaire de l’Illinois, Chicago, USA. Publié dans Antimicrob Agents Chemother en 2011. Retour

Les vertus et bienfaits du thé vert, du thé blanc et du Oolong. : vos commentaires (8)

  • flora dit :

    Posté le 14/08/2016

    Le thé vert et le thé Oolong mélangés en infusion sont-ils recommandés pour une femme qui allaite? Si oui à quel moment? Merci

  •       Thecalin dit :

    Posté le 17/08/2016

          Tout dépend de la quantité de thé bue quotidiennement car il y a tout de même de la caféine dans le thé vert et le thé Oolong et je ne suis pas certain que celle-ci soit très bonne pour le fœtus bien que ne n’ai jamais entendu parler des dangers du café pour la femme enceinte. Je pense que le plus prudent est d’en parler à votre médecin.

  • JL dit :

    Posté le 13/07/2016

    Bonjour,
    Je me suis mis au thé vert depuis peu, 3 mois, et je bois entre 600 ml et 1L de thé vert par jour et plus du tout après 17H (théine).
    J’en bois car d’abord c’est bon ensuite cela peu réduire le cholestérol et le poids, de plus pour ses vertus d’anti-oxydant.
    Ma 1ère question se situe au niveau de la quantité.
    Quelle est votre préconisation maxi avant de subir un manque de fer ?
    et ma seconde : Existe-t-il de grosses différences entre les thés Verts ?
    Merci

  •       Thecalin dit :

    Posté le 21/07/2016

          Pour l’aspect « manque de fer » , les Chinois déconseillent de boire du thé vert 1 heure avant, pendant et une heure après les repas.
    Concernant la différence entre les thés verts, il y en a car on le constate en faisant des dosages de catéchines (l’antioxydant majeur des thés verts mais cela concerne autant des variations entre les thés verts que des variations pour un même thé vertentre les terroirs et les récoltes (printemps, été ou automne).
    En théorie, les thés verts de printemps sont les plus riches car le bourgeon reste en dormance tout l’hiver et a donc le temps de concentrer les précieux antioxydants.
    Concernant les thés verts, le LongJing serait celui qui libère le plus de catéchines.

  • Erza dit :

    Posté le 09/07/2016

    Bonjour,

    On m'a dit que boire une tasse de thé oolong 1 heure avant es repas de midi et du soir avait un effet bénéfique sur l'amincissement..est-ce vrai?
    Merci

  •       Thecalin dit :

    Posté le 12/07/2016

          Le thé OoLong a un effet brule graisse, comme le thé vert et le thé blanc.

  • emmanuel dit :

    Posté le 20/03/2016

    bonjour

    site intéressant !.
    Néanmoins boire du thé pdt et juste après le repas, inhibe l assimilation du fer.
    mélanger du ginseng avec du the annihile les effets du ginseng, je ne comprends pas ce mélange qui tient au final plus du marketing que de la réalité scientifique.
    Pour le reste je suis d accord avec vous.
    bien cordialement
    manu

  •       Thecalin dit :

    Posté le 23/03/2016

          Tout à fait d’accord avec vous d’ailleurs, en Chine, on ne boit pas de thé à table, sauf au restaurant et il s’agit soit d’infusion soit de thé très très léger autrement dit plutôt de l’eau chaude.

  • Pat dit :

    Posté le 20/01/2016

    Bonjour je possède une machine à thé "Special-T" leurs thés sont très bons. Mais ont-ils les mêmes vertus que les thés en vrac ?
    Merci

  •       Thecalin dit :

    Posté le 26/01/2016

          Je ne connais pas les thés “Special-T”.

  • francoise dit :

    Posté le 10/01/2016

    Peut boire du thé blanc avec de la glycémie ?

  •       Thecalin dit :

    Posté le 15/01/2016

          Oui. Mais sans sucre ou avec un édulcorant.

  • Lydie dit :

    Posté le 22/10/2015

    Bonjour,
    J’utilise le thé vert LongJing peut il être infusé plusieurs fois ? Si oui combien et je pense que cela doit être au cours de la même journée.
    Merci pour votre réponse.
    Cordialement.

  •       Thecalin dit :

    Posté le 26/10/2015

          Selon le grade du LongJing que vous utilisez et la méthode d’infusion, ce thé vert supporte deux à quatre passages au cours de la même journée.

  • Gwen dit :

    Posté le 11/06/2015

    Bonjour peux t'on mélanger du matté torréfié avec du thé vert à la menthe ou autre? Merci

  •       Thecalin dit :

    Posté le 13/06/2015

          Pourquoi pas.

Laisser un commentaire

A lire avant de proposer un commentaire
En laissant un commentaire vous autorisez le site de ThéCalin.com à le mettre en ligne tel quel. Les messages à caractères racistes, haineux ou insultants ainsi que les liens seront supprimés. La totalité ou une partie de votre message est modifiable sur simple demande de votre part.
* Champ obligatoire