ThéCalin vous remercie de votre achat.

Les fameux Oolong de roche des WuYi

Oolong de rochers est un terme général désignant des thés semi-fermentés produits dans la chaine des monts WuYi (武夷山), au nord de la province du Fujian.

Cette zone naturelle, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1999, comporte une rivière, 36 crêtes, 72 cavernes et 99 pitons rocheux majeurs. Altitude moyenne : 400 mètres, point culminant : mont HuangGang 2 158 mètres).

Les thés des WuYi font partie des thés de la Chine du Sud ou JiangNan , c’est-à-dire produits au sud du fleuve YangZi Jian ou Fleuve Bleu.

Thés du Fujian Wuyi

Les Oolong de rochers sont caractérisés par des arômes uniques et une saveur riche, ample et gourmande, veloutée, avec une bouche légèrement acidulée et très longue.

liqueur  Oolong de rochers

Cette saveur unique est liée au terroir particulier dans lequel poussent les théiers : beaucoup de rochers et peu de terre.

WuYi Shan

Histoire des OoLongde WuYi.

Les thés de rocher des WuYi ont une très longue histoire qui commence par la dynastie Tang (618 à 907 EC) au cours de laquelle ils gagnent leurs lettres de noblesse. Sous les dynasties Song (960 à 1279 EC), les thés des WuYi sont considérés comme un tribut impérial et la dynastie Yuan (1271 à 1368 EC) leur rend hommage en construisant des jardins de thé impériaux.

Selon une légende, la mère du dernier empereur de la dynastie Ming (1627- 1644), fut guérie d'une longue maladie en buvant un thé rare des montagnes de WuYi. L’empereur offrit aux fermiers produisant ce thé, de longs manteaux rouges (Da Hong Pao en chinois) pour couvrir et protéger les six théiers qui avaient guéri sa mère. Le WuYi DaHongPao venait de naitre.

Les six théiers existent toujours et ont été récoltés jusqu’en 2006. Ils sont aujourd’hui au repos et considérés comme un trésor culturel.

WuYi  DaHongPao

Les quatre premiers des WuYi.

Les OoLong de WuYi portent des noms poétiques :

DaHongPao (大红袍, les grandes robes rouges), TieLuoHan (铁罗汉, la puissance de Bouddha), ShuiJinGui (水金龟, la tortue d'eau dorée), BaiJiGuan (白鸡冠, la crête de coq blanche ), RouGui (肉桂, c'est également le nom chinois de la cannelle), ShuiXian (水仙, la fée de l'eau).

Parmi eux, quatre sont appelés « Les quatres premiers des WuYi ». Il s’agit du DaHongPao, du TieLuohan, du ShuiJinGui et du BaiJiGuan.

Le DaHongPao est aujourd’hui issu de boutures prélevées sur les six théiers originels, multipliées puis replantées dans le canyon de JiuLongKe, à proximité du lieu d’origine.

WuYi DaHongPao

Le TieLuoHan pousse à HuiYuan, une étroite bande de terre coincée entre deux falaises.

Wu Yi Tieluohan

le ShuiJinGuiest produitau pied duPic deDuGeZhaiNiuLan. Ses feuillessont brillantes et reflètent les rayons du soleil d’où son nom : la tortue d’or.

Wu Yi ShuiJinGui

Les jardins de BaiJiGuan se trouvent à WaiGui, non loin de HuiYuan. La cueillette se déroule traditionnellement lors des dix derniers jours du mois de mai.

Wu Yi BaiJiGuan

Les fameux Oolong de roche des WuYi : vos commentaires (1)

  • Zazen ryoko cha dit :

    Posté le 15/04/2016

    Vos articles sont vraiment très bien écrits et détaillés. .. cela me donne envie d' essayer toutes les familles de Yan cha ..

Laisser un commentaire

A lire avant de proposer un commentaire
En laissant un commentaire vous autorisez le site de ThéCalin.com à le mettre en ligne tel quel. Les messages à caractères racistes, haineux ou insultants ainsi que les liens seront supprimés. La totalité ou une partie de votre message est modifiable sur simple demande de votre part.
* Champ obligatoire