×
×

Chasen : Fouet à Matcha

€10.00
Chasen : Fouet à Matcha
Changer de devise
Matériaux :

bambou (une seule pièce). Les branches de notre fouet à matcha

sont isolées les unes des autres par un fil en coton

Origine :

Zhejiang, Chine

Fabrication :

entièrement manuelle.

Capacité maxi :

160 ml

Nombre de branches :

96, du type Kazuho.

Poids :

50 g

Fouet en bambou indispensable pour la préparation traditionnelle japonaise du matcha, le thé vert en poudre.

dimension

En savoir plus

Recommandation pour la première utilisation de votre Chasen

Lorsque vous recevrez votre Chasen, les branches de la corolle externe seront recourbées et celles de la corolle internes seront liées entre elles car il s’agit d’un Chasen du type Kazuho. Avant d’utiliser de Chasen, plongez-le dans de l’eau à température ambiante afin que les branches se réhydratent gentiment. Si vous les plongez directement dans de l’eau chaude vous risquez de les abîmer. Après cette opération les branches du Chasen seront très légèrement recourbées vers l’intérieur et garderont définitivement cet aspect.

comparison

Traduction des sinogrammes de l’étui en plastique du Chasen

百本立 (Bǎi Běn Lì) : 100 Pondate. En fait, ce type de Chasen possède 96 branches.

Les Chasen possèdent un nom différent selon le nombre de branches qu’ils possèdent (Hiraho, Araho, etc .) et plus ce nombre est élevé, plus fine sera l’émulsion de matcha. Pour faire simple, il existe deux types de matcha :

- Usucha (薄 茶) ou thé léger (A droite sur le schéma) pour lequel on utilise généralement un Chasen possédant de nombreuses branches donc des branches minces et fragiles (细穗:xìsuì).

- Koicha (濃 茶) ou thé épais (A gauche sur le schéma) pour lequel on utilise généralement un Chasen possédant peu de branches donc des branches larges et solides.

types

Les différentes parties d’un Chasen

usage

1 - 泡切 pào qiē : le mousseur
2 - 外穗 wài suì : la corolle externe
3 - 内穗 nèi suì : la corolle interne
4 - 上编 shàng biān : la tresse supérieure
5 - 结口 jié kǒu : le nœud
6 - 筅节 xiǎn jié : intersection de la tige du bambou
7 - 下编 xià biān : la tresse inférieure
8 - 筅柄 xiǎn bǐng : la poignée

Histoire

Contrairement à une idée reçue, ce ne sont pas les japonais mais les Chinois qui ont utilisé pour la première fois du thé en poudre et employé un Chasen (茶筅) pour préparer le thé.

Pendant la dynastie Tang (618-907 EC), on infusait déjà du thé en poudre. Ce n’était pas encore du matcha mais plus vraisemblablement de la poussière de feuilles de thé.

L’usage d’un fouet est sans doute plus tardif. Les historiens pensent qu’il est utilisé lors du Diancha (点茶), une méthode de préparation du thé qui date de la dynastie Song du nord (960-1127 EC).

Par contre, après avoir été introduit au Japon, le Chasen a été amélioré et est devenu un ustensile essentiel dans la cérémonie du thé vert en poudre japonais ou matcha.

Entre-temps l’usage du thé en poudre a été abandonné en Chine et ce n’est que très récemment que sa fabrication a repris dans l’empire du milieu.

Commentaires clients
Votre avis nous intéresse !
FAQ sur ce produit
Si vous avez une question, n’hésitez pas à nous la poser !
Poser votre question