×
×

Pu'Erh vert - Arbre unique de JingMai - Printemps 2018

€9.00 €9.00
Pu'Erh vert - Arbre unique de JingMai - Printemps 2018
Description
Origine :

Lancang(临沧), Yunnan (云南), Chine.

Récolte :

Début du printemps 2018, dans les jardins de Jingmai Dazhai(景迈大寨), altitude moyenne : 1.200 m

Compression :

06/04/2018

Cueillette :

Bourgeons et jeunes feuilles.

Saveur :

Fleurie (orchidée) et légèrement astringente.

Cultivar :

Yunnan à feuilles moyenne et petites.

Age des théiers :

Plus de 1.000 ans.

Caféiné :

Moyennement caféiné, à déguster à tout moment.

Péremption :

Ce thé se conserve indéfiniment au sec et va se bonifier avec le temps.

Pourquoi « Arbre unique » ?

Le Mao Cha constituant cette galette a été récolté lors de la première cueillette, au tout début du printemps 2018, sur un seul très vieux théier  des jardins de Jingmai sur le terroir de Dazhai .
Les très vieux théiers, poussant dans un environnement sauvage d'altitude présentent une typicité aromatique particulière.

La dégustation

Cette belle petite galette de 100 grammes contient une majorité de bourgeons et des très jeunes feuilles.
Les feuilles sèches offrent des senteurs sauvages herbacées et fleuries.
L'infusion jaune doré, limpide et brillante présente également une odeur fleurie avec des notes d'orchidée.
La bouche présente la même combinaison fleurie et herbacée accompagnée d'une légère astringence.

Préparation

En théière

En Gaiwan

12oz / 355ml 3.8oz / 110ml
95℃ 95℃
5 g 10 g
Temps d'infusion : 5 - 8 minutes 15 infusions : 15/25/35/45/55/55/60/70/90/120/150/180/210/240/270 secondes
Le jardin du thé

La région montagneuse de Jingmai est située le long de la limite sud-ouest de la province du Yunnan. On y trouve plus de 400 hectares de très vieux théiers.
Situé entre 1.000 et 1.700 mètres d'altitude, le jardin bénéficie de sols fertiles dans un environnement calme et tranquille, constamment enveloppé de brume propice à la culture du thé.

Paysage de la région de Jingmai

Pu'Er cru vieux théiers de JingMai

Les théiers centenaires voir millénaires poussent sans grande intervention de l'homme, dans la forêt environnante, toujours dans leur écosystème avec d'autres végétaux de la région. Les branches sèches et les feuilles tombées au sol forme une couche d'humus protecteur et nourricier. La diversité de la faune animale et végétale contribue elle aussi au bien-être des théiers
En conséquence, nul besoin d'utiliser des pesticides, des herbicides ou des engrais chimiques. Le parfum d'orchidée unique des Pu'Erh de Jingmai provient de cette belle interaction écologique.

Pu'Er cru vieux théiers de JingMai

Mousses, lichens, orchidées sauvages et autres parasites, saprophytes ou commensaux vivent sur les théiers et autres arbres de la forêt montagneuse de Jingmai.
Le plus surprenant est le Pangxie Jiao, un parasite sauvage unique aux vieux théiers de la la région. On dit qu'il ne peut être trouvé que sur des théiers âgés de plusieurs centaines d'années et qu'il contient une grande variété de composés organiques à haute valeur nutritive.

Pu'Er cru vieux théiers de JingMai

Pu'Er cru vieux théiers de JingMai

Les vieux théiers qui poussent ici sont en fait des arbres relativement hauts et donc difficiles et techniques à récolter.
Habituellement, les feuilles et les bourgeons sont cueillies par des femmes âgées et qualifiées.

Pu'Er cru vieux théiers de JingMai

Agriculteur du thé

Le thé est le symbole de Jingmai. Il est connu dans la région depuis l'Antiquité pour ses vertus diététiques et médicales.
Les producteurs de thé de Jingmai continuent à suivre fidèlement les traditions de plantation, de cueillette et de fabrication du thé utilisées et transmissent depuis des centaines d'années par leurs descendants .
Notre fournisseur, Mme Xiaoyu, est née dans une famille de producteurs de thé de l'ethnie Dai qui se transmet les théiers centenaires de génération en génération. Elle a aider sa famille a entretenir et récolter les théiers familiaux dès son plus jeune âge.
Au fil des ans, elle a acquis une riche expérience que l'on retrouve dans les différents thés Pu'Erh qu'elle commercialise aujourd'hui.

Fidèle aux principes traditionnels de fabrication d'un thé Pu'Erh haut de gamme, elle poursuit les processus transmis par ses ancêtres afin que davantage de personnes puissent connaître et apprécier la qualité inhérente des Pu'Erh produits à partir de feuilles et bourgeons récoltés sur les vieux théiers de Jingmai.

Pu'Er cru vieux théiers de JingMai

Origine

La ville de Pu’er, anciennement connue sous le nom de Simao, est une ville de préfecture du sud de la province du Yunnan.
Cette ville a été identifiée comme la ville d'origine du Pu'Erh et plus généralement comme l'un des berceaux du thé dans son ensemble.

L'altitude y varie entre 300 et 3.400 m au-dessus du niveau de la mer et toute la région abrite une vaste gamme de théiers anciens que l'on peut diviser en trois types :
- Les anciens théiers sauvages d'origine, qui ont poussé sans intervention humaine.
- Les anciens théiers semi-sauvages, plantés par l'homme mais laissés à l’état sauvage.
- Les anciens théiers plantés et entretenus par l'homme.

Ces théiers poussent principalement à haute altitude dans des forêts anciennes non entretenues, difficilement accessibles et à l’écart de la pollution engendrée par la vie moderne.
Ainsi, tous les écosystèmes naturels de la région restent préservés et assurent une qualité de thé optimale.
En 2007, ces ressources couvraient plus de 100 millions de mètres carrés autour de la ville de Pu’er.

Pu'Er cru vieux théiers de JingMai

Cultivar

Une des caractéristiques des théiers anciens de Jingmai est la taille de leurs feuilles, petites à moyennes, contrairement aux autres théiers du Yunnan aux feuilles particulièrement grandes.

Pu'Er cru vieux théiers de JingMai

Histoire

Le Pu'Erh est l'un des types de thé les plus anciens de Chine avec une histoire prouvée pendant la dynastie des Han de l'Est Han de l'Est ou Han orientaux (東漢) ou Han postérieurs (後漢), (25 - 220 apr. J.-C.), lorsque le thé Pu'Erh s'appelait Jing Cha.
Le Pu'Erh tire son nom de la ville de Pu’er, qui était à l’origine le premier centre commercial de ce thé. Au début de son histoire, le Pu'Erh était utilisé comme monnaie d'échange dans le sud-ouest de la Chine, avec la célèbre route du cheval et du thé (Cha Ma Gu Dao), construite dans le but de transporter ce thé à travers l'Himalaya vers le Tibet et d'autres pays et régions.

Commentaires clients
Votre avis nous intéresse !
FAQ sur ce produit
Si vous avez une question, n’hésitez pas à nous la poser !
Poser votre question