×
×

Keemun Classico : thé noir

€8.90
Keemun Classico : thé noir
Votre évaluation:
80% of 100
Catégories :
ThésThés noirs
TAGS produits :
Chocolaté Fumé Keemun 
Changer de devise
Origine :

QiMen (祁门), Huang Shan (黄山), Anhui (安徽).

Récolte le :

03 juin 2019, dans les jardins de Bai Ta (白塔).

Cueillette :

Feuilles brisées.

Saveur :

légèrement fumée avec des notes de caramel.

Cultivar :

ZhuYe (槠叶).

Théiné :

à boire le matin ou l’après-midi.

A conserver :

au sec, à l’abri de la lumière et des odeurs.

Meilleur avant :

36 mois après la récolte.

La province de l’Anhui célèbre pour la beauté de ses Montagnes Jaunes (Huang Shan) fournit 4 des 10 meilleurs thés chinois et le seul thé noir : le Keemun ou Qimen.

Le Keemun Classico de ThéCalin est moins fin et moins goûté que les autres Keemun que nous proposons, mais reste néanmoins un thé noir standard de qualité.

Son infusion est orange-cuivré. Les arômes caramélisés typiques des Keemun sont bien présents. Plus corsé que les Keemun de grades supérieurs, c’est le thé parfait pour celles et ceux qui les aiment charpentés ou bien avec du lait.

Préparation

En théière

En Gaiwan

Théière: 50 cl Gaiwan: 10 cl
95℃ 95℃
7 g (2 cs) 3,5g (1 cs)
3 infusions: 2/3/6minutes 3 infusions: 10/15/30 secondes
Le jardin du thé

Les jardins de thé de Bai Ta

Bai Ta signifie tour ou pagode blanche.

Situés au cœur du massif des Montagnes jaunes, les jardins de notre fournisseur bénéficient d’un cadre paradisiaque éloigné de la pollution.

Les petits piquets jaunes et rouges sont des pièges à insectes écologiques.

Agriculteur du thé

M. Wangchang, maitre de thé à QiMen

La famille de M. Wangchang produit du thé noir à QiMen depuis cinq générations. Fort de plus de 30 années d'expérience, M. Wangchang consacre aujourd’hui la majeure partie de son savoir-faire à l’amélioration de la culture des ses théiers et de son procédé d’élaboration de ce prestigieux thé noir afin de proposer aux amateurs ce qui se fait de mieux.

Tea Farmer Wangchang
Histoire

La production de thé à QiMen

Les premiers textes mentionnant la production de thé noir à QiMen datent datent du début du XIX éme siècle.

Toutefois, les thés de QiMen gagnèrent leurs lettres de noblesse un siècle plus tard, grâce au travail M. Yu Ganchen, lorsqu’il revint dans sa région natale, vers 1875, après avoir passé de nombreuses années dans province du Fujian où le thé était déjà cultivé depuis longtemps.

Fort des connaissances acquises, il fabriqua lui-même du thé noir à partir des feuilles de thé de la région de QiMen, selon le procédé employé dans le Fujian.

Profitant de l’ouverture du commerce vers l’Europe à partir des ports de la côte sud-est de la Chine, les thés noirs de QiMen arrivèrent en Europe et connurent un rapide succès.

En 1915, le thé noir de QiMen est récompensé par un premier prix à l’exposition universelle du Panama.

En 1959, le QiMen gagne son bâton de maréchal : il fait désormais partie des 10 meilleurs thés de Chine.

Origine

Carte de la province de l’Anhui et jardins de QiMen

Carte du Anhui

Commentaires clients
4.0 (4 Commentaires)
  • 5 étoiles
    0
  • 4 étoiles
    4
  • 3 étoiles
    0
  • 2 étoiles
    0
  • 1 étoile
    0
TAGS de nos clients
FAQ sur ce produit