×
×

Puits du Dragon Grand Ordinaire : thé vert

€1.50
Puits du Dragon Grand Ordinaire : thé vert
Votre évaluation:
91% of 100
Description
Origine :

lac Xi Hu (西湖), Zhejiang.

Récolte le :

27 avril 2020, dans les jardins de Meijiawu (梅家坞).

Cueillette :

Bourgeon plus deux feuilles, pliés et aplatis.

Saveur :

aromatique longue en bouche.

Cultivar :

Long Jing.

Théiné :

Peu théiné, s’apprécie à tout moment.

A conserver :

au sec, à l’abri de la lumière et des odeurs. Idéalement hermétiquement au réfrigérateur.

Meilleur avant :

18 mois après la récolte.

Puits du Dragon est la traduction chinoise de 龙井 (Long Jing). C’est l'un des meilleurs thés verts de Chine.

Notre Puits du Dragon Grand Ordinaire est légèrement plus corsé et astringent que nos autres LonJing, mais provient d’une plantation située dans l’aire de production du lac Xi Hu.

Il présente une jolie liqueur claire, brillante, vert clair, aux arômes capiteux de noix complétant merveilleusement une note légèrement herbacée et acidulée.

Du fait d’un prix particulièrement attractif, notre Puits du Dragon Grand Ordinaire est idéal pour se familiariser avec les Long Jing.
Le Puits du Dragon est l’un des thés verts les plus riches en antioxydants.
Outre ses nombreuses propriétés médicinales, il est connu pour apaiser, remonter le moral et éveiller l’esprit.

Préparation

En théière

En Gaiwan

Théière: 50 cl Gaiwan: 10 cl
185℉ / 80℃ 185℉ / 80℃
10 g (7 cc) 4 à 5 g (3 à 3,5 cc)
2 infusions: 1,5/3 minutes 3 infusions: 45/55/75 secondes
En savoir plus

1.200 ans d’histoire pour un thé vert

Avec une histoire remontant à plus de 1200 ans, le Long Jing XiHu (龙井西湖) littéralement Puits du Dragon du lac de l’ouest est sans doute le plus célèbre thé vert de Chine et est parfois inclus dans la liste des 10 meilleurs thés chinois.

Régulièrement servi par les autorités chinoises lors des rencontres au sommet, avec des chefs d’Etats étrangers, depuis la visite de Richard Nixon dans les années 60, le Long Jing est à la fois une vitrine et référence en matière de thé vert en Chine.

Les prix du Long Jing ont favorisé l’émergence de copie en provenance d’autres régions de Chine et notamment du Sichuan. Si l’aspect visuel de ces copies peut tromper, leur saveur et leur persistance en bouche sont encore loin d’égaler celles des Long Jing du ZheJiang.

Le Puits du Dragon Grand Ordinaire proposé par ThéCalin est cultivé dans la province du ZheJiang (150 km au sud de Shanghai), non loin du lac XiHu, à partir du cultivar du même nom.

Il ne s’agit pas d’un Long Jing XiHu grand cru mais d’une entrée de gamme
d’un rapport prix plaisir exceptionnel.

Mejiawu Tea Garden

XiHu ou lac de l’ouest

Le lac XiHu (西湖 ou lac de l’ouest), 15 km de circonférence,
distingue Hangzhou des autres villes chinoises.

lac XiHu

Si l’on vient au lac XiHu pour se promener le long de ses rives magnifiques ou pour faire une balade en bateau et visiter des pagodes intéressantes, on oublie souvent que XiHu est aussi l’appellation d’un des thés verts les plus fameux de Chine : le LongJing.

Long Jing : un aspect et une saveur caractéristiques pour un thé vert d’exception

L’aspect du Long Jing manufacturé imite la feuille du théier : le bourgeon, accompagné d’une ou deux feuilles, est plat et lisse, de 2 à 3 centimètres de long, avec une teinte chamarrée vert-jaune.

Sa liqueur soyeuse présente une couleur jaune-vert et dégage des arômes soutenus de
châtaignes et d’artichauts.

Sa saveur est étonnamment sucrée et aromatique et n’est jamais tannique.

Le Long Jing est une boisson idéale pour se détendre et se calmer, ce qui explique certainement pourquoi les Chinois servent ce thé vert lors de rencontres importantes.

Bref aperçu des vertus du Long Jing

Le Long Jing est encore plus riche en antioxydants (épigallocatechine) que les thés blancs. Des études en laboratoire montrent que l’épigallocatechine, le principal polyphénol du thé vert a entre autres des propriétés anticancéreuses et brûle graisses. En Chine, le Long Jing est réputé pour calmer, remonter le moral et clarifier l’esprit.

Fabrication du Long Jing

Les opérations de manufacture du Long Jing nécessitent tout le
savoir-faire d’un Tea Master expérimenté.

Flétrissement :

les bourgeons sont déposés en fine couches dans des paniers en bambou et laissés dans un endroit ombragé pendant 8 à 10 heures. Ils vont perdre environ 30 % d'eau et se débarrasser
de leur odeur herbacée.

La fixation :

les bourgeons de thé sont chauffés, par petites quantités, dans un wok spécial « Long Jing », pendant environ 20 minutes. Ce chauffage est fait à la main et a pour but de stopper l’oxydation en inactivant les enzymes oxydases et de commencer à donner la forme caractéristique du Long Jing aux bourgeons. Les bourgeons sont tout d’abord remué, à la main, avec précaution, pour ne pas les casser. Lorsqu’ils sont suffisamment chauds et ont perdu assez d’eau, le Tea Master commence à presser les bourgeons contre la paroi du wok tout d’abord gentiment puis augmente graduellement la pression de sa main. De son coup de main dépendra la qualité et la forme du futur Long Jing.

Long Jing

A ce stade, les bourgeons ne contiennent plus que 10 % d’eau et sont relativement cassants.

Refroidissement :

les bourgeons sont oubliés pendant 40 à 60 minutes dans des nattes en bambou.
En refroidissant, ils vont de nouveau s’humidifier et se ramollir.

Tri :

Après refroidissement, les bourgeons de Long Jing sont examinés un par uns et les morceaux
et ceux qui ont pris une mauvaise teinte sont éliminés.

Déshydratation :

les bourgeons de thé sont de nouveau chauffés, à 60 –70°C, pendant 20 à 25 minutes jusqu'à ce que le pourcentage d'eau dans les bourgeons de Long Jing soit d’environ 5 %.

Origine

Carte du Zhejiang

Histoire

Le Long Jing à une histoire vieille de plus de 1.200 ans.
La légende veut que l'empereur Qian Long alla dans les jardins de Shifeng pour participer à la cueillette et à l’élaboration de ce thé si rare (il n’y avait que 18 théiers) et dont on lui avait venté la saveur exceptionnelle. Peu de temps après son arrivée, un messager lui annonça que sa mère était gravement malade et qu’il lui fallait rentrer au plus vite à Pékin.

Il quitta ShiFeng, sans pendre le temps de changer de vêtements, en emportant avec lui quelques échantillons de thé et se rendit au chevet de sa mère. Lorsqu’il fut près d’elle, elle s’étonna de l'odeur particulière de ces habits. Il lui expliqua qu’il devait s’agir de la fragrance si typique du Long Jing, un thé de la province du ZheJiang et demanda à ce que l’on en prépare pour sa mère avec les échantillons qu’il avait ramenés.

Elle trouva ce thé excellent et en bu tous les jours. Son état s’améliora comme par enchantement. L'Empereur attribua la guérison de sa mère au bienfaits du Long Jing et déclara les 18 théiers de la montagne Shifeng « arbres impériaux ».

Durant la dynastie des Ming (1348-1664), il a été répertorié comme l'un des thés de qualité supérieure en Chine et il est devenu très populaire pendant le règne de l'empereur Shunzhi (1643-1661) de la dynastie des Qing.

En 1949, après la fondation de la République Populaire de Chine, le thé Long Jing a été classé en trois catégories - «ShiFeng Long Jing », «Mei Jia Wu Long Jing » et «Xihu Long Jing ».

En 1996, le lac XiHu, situé à proximité de la ville de Hangzhou, a été reconnu par les autorités chinoises comme le d’origine du thé Long Jing. Parallèlement, a été créé une zone naturelle protégée afin de préserver l’environnement de ce thé prestigieux.

Commentaires clients
4.6 (22 Commentaires)
  • 5 étoiles
    14
  • 4 étoiles
    6
  • 3 étoiles
    2
  • 2 étoiles
    0
  • 1 étoile
    0
TAGS de nos clients
FAQ sur ce produit