×
×

PuErh cuit Menghai Palace 2009

€1.50
PuErh cuit Menghai Palace 2009
Votre évaluation:
80% of 100
Catégories :
ThésPu Er
Description
Origine :

Mont Bulang (布朗山), Menghai (勐海), YunNan (云南), Chine.

Récolte en :

avril 2009, dans les jardins de Man Xin Long (曼新龙).

Compression :

28 janvier 2010.

Conditionnement :

Galette de 357 grammes.

Cueillette :

Bourgeons duveteux plus feuilles.

Saveur :

cuir, champignons et bois.

Cultivar :

Menghai à feuilles larges.

Caféiné :

Faiblement caféiné, à déguster le matin, l’après-midi ou le soir.

A conserver :

au sec, à l’abri de la lumière et des odeurs.

Meilleur avant :

pas de limite car le Pu Ehr se bonifie en vieillissant.

Cette galette, compressée 9 mois après la récolte, contient quelques bourgeons dorés et supporte environ six infusions en Gong Fu Cha. Elle présente les saveurs classiques de sous-bois et de cuir d’un PuErh cuit, la liqueur tapisse bien le palais et le goût reste longtemps en bouche.

Préparation

En théière

En Gaiwan

Théière : 50 cl Gaiwan : 15 cl
100℃ 100℃
30 g 15 g
4 infusions : 2/2/4/8 minutes 6 infusions : 60/20/30/40/60/180 secondes
En savoir plus

Avant la compression, le PuErh en vrac porte le nom de MaoCha (毛茶). Les Maocha sont classés en 11 grades, l’appellation « Palace » est réservée à la meilleure qualité. Ils peuvent être compressés rapidement après la fabrication ou bien vieillir quelques mois ou années.

Le Maocha utilisé pour la confection de cette galette à vieilli 9 mois.

Cette galette contient quelques bourgeons dorés et supporte pas moins de 6 infusions en GongFucha. On retrouve les saveurs classiques de sous-bois et de cuir d’un PuErh cuit qui tapissent bien le palais et restent longtemps dans la bouche.

Comme c’est souvent le cas avec les PuErh cuits, il convient de prélever délicatement dans la
galette, avec un bon poinçon pour ne pas abimer les feuilles et infuser de la poussière de thé,
ce qui serait dommage.

Pour résumer, il s’agit d’une bonne galette de PuErh cuit à un prix vraiment attractif, à consommer sans modération.

Cette galette aura parcouru plus de 10.000 km en train, avion et voiture ou bicyclette avant de parvenir dans votre boîte à lettres, je vous suggère doncde la laisser se reposer quelques jours avant de la déguster.

Cultivar

La province chinoise du YunNan est l’une des plus anciennes régions du monde productrices de thé. Les théiers, du cultivar DaYeZhong (Thé à grandes feuilles) y poussent à l’état sauvage depuis la nuit des temps.

menghai tea bush

Menghai est une région montagneuse peuplée par la minorité ethnique Bulang (布朗族).

Une altitude comprise entre 1.100 et 2.100 mètres ainsi qu’environ 130 jours de brouillard par an font de Menghai une zone favorable à la culture des théiers.

manxinloong village

picking leaves

En raison de conditions de culture idéales pour le théier, le YunNan est souvent considéré comme la Mecque chinoise du thé noir, ce qui est une vision réductrice de cette extraordinaire province puisqu’on y produit également du thé vert, du thé blanc et bien sûr du PuErh.

Origine

PuErh ( 普洱 en sinogramme) est le nom donné à un conté situé au sud de la province du YunNan. Sa ville principale également nommée PuErh fut longtemps une plaque tournante du commerce et notamment celui du thé, vers la province voisine du Tibet, via la célèbre route du thé et des chevaux (ChaMaGuDao, 茶马古道). Elle a naturellement donné son nom « PuErh » à ce thé exceptionnel.

Shu ( 熟 : cuit en chinois) signifie que ce PuErh a subi une deuxième fermentation contrôlée et accélérée, en opposition aux PuErh Sheng (生) ou PuErh dont les feuilles de thé ne subissent pas de post fermentation avant la compression.

Menghai (勐海) est le nom d`une bourgade de la préfecture de Xishuangbanna (西双版纳).

Carte du Yunnan
Commentaires clients
4.0 (1 Commentaires)
  • 5 étoiles
    0
  • 4 étoiles
    1
  • 3 étoiles
    0
  • 2 étoiles
    0
  • 1 étoile
    0
TAGS de nos clients
FAQ sur ce produit