×
×

Huo Shan Huang Ya : thé jaune

€13.50
Huo Shan Huang Ya : thé jaune
Votre évaluation:
96% of 100
Changer de devise
Origine :

village de Taiyang (太阳), Huoshan (霍山), Liu’an (六安), Anhui.

Récolte :

16 avril 2020, dans les jardins de Cheng De (承德).

Cueillette :

Bourgeons plus une ou deux très jeunes feuilles.

Saveur :

Moelleuse puis végétale (oseille et épinards) avec des notes minérales.

Cultivar :

Camellia sinensis local à petites feuilles.

Caféiné :

Peu caféiné, à savourer à votre guise.

A conserver :

au sec, à l’abri de la lumière et des odeurs.
Idéalement hermétiquement au réfrigérateur.

Meilleur avant :

18 mois après la récolte.

A la différence des thés verts qui sont séchés rapidement après la fixation (un chauffage des feuilles de thé afin de stopper les phénomènes d’oxydation enzymatique ou fermentation), pour faire un thé jaune, les feuilles de thé encore chaudes et humides subissent un traitement thermique. La chaleur et l’humidité vont induire une légère fermentation (moins de 10%) et donner une teinte jaune aux feuilles et faire apparaitre des arômes spécifiques au thé jaune.

Et comme c’est le cas pour les autres thés « fermentés », des arômes particuliers vont également apparaitre. Bien que la couleur jaune des feuilles n’est pas toujours évidente, le thé jaune constitue bien une famille de thé à part entière bien qu’encore confidentielle en Occident.

Huo Shan Huang Ya (霍山黄芽) peut être traduit par « les bourgeons jaunes de la montagne Huo ». L’aspect des feuilles sèches fait penser à un autre thé de la région, le Huang Shan Mao feng avec beaucoup de bourgeons couverts de duvet mais les arômes dégagés par la feuille infusée et la saveur de la liqueur de ce thé jaune se différencient grandement de ceux des thés verts.

La feuille infusée a une odeur riche et puissante qui me fait penser à celle de l’asperge. Du fait de la présence de duvet sur les bourgeons, la liqueur peut apparaître trouble lors du premier passage mais elle devient rapidement limpide et lumineuse.

La première infusion développe une saveur moelleuse et sucrée. Les suivantes présentent des notes acidulées et minérales qui évoquent l’oseille et les épinards et une pointe d’astringence.

Préparation

En théière

En Gaiwan

Théière: 50 cl Gaiwan: 10 cl
85℃ 85℃
10 g (7 cs) 3.5 g (2 cs)
3 infusions: 1/2/4 minutes 6 infusions: 10/15/20/30/40/65 secondes
En savoir plus

Les jardins de Cheng De

Les jardins de Cheng de sont situé à proximité du parc naturel de Tong Luo Zhai (铜锣寨), à environ 800 mètres d’altitude.

Les jardins de Cheng de

Eloignés de la pollution urbaine, les théiers poussent dans un environnement sain. L’altitude limite l’incidence des maladies et autres nuisibles du Camellia sinensis, le nom scientifique du théier, notre producteur a donc très peu recourt aux pesticides.

Du fait de précipitations de l’ordre de 1.500 mm par an et d’une humidité relative de 80 à 90 %, les théiers des jardins de Cheng De produisent des feuilles tendres et parfumées. Toujours cueillies à la main elles sont parfaites pour la fabrication d’un thé jaune de qualité.

Le point-clé de la fabrication d’un thé jaune.

Ce qui différencie la fabrication du thé jaune de celle du thé vert c’est une étape supplémentaire après la fixation : une légère fermentation (environ 5 %) qui va donner des reflets jaunes plus ou moins prononcés aux feuilles de thé et une saveur particulière.

Nous avons interrogé notre fournisseur pour avoir plus de détails sur la fabrication du thé jaune et sur cette « post fermentation contrôlée » mais il nous a dit qu’il s’agit d’un secret de fabrication.

Voici ce que j’ai trouvé sur le Web chinois sur ce procédé appelé mēn huáng (闷黄) et que l’on peut traduire par « jaunissement par compactage :

Immédiatement après la fixation, les feuilles de thé, encore chaudes et humides, sont rapidement enveloppées dans des carrés de papier.

Men Huang 1

Les paquets de thé sont regroupés et subissent un traitement thermique.

Les feuilles de thé sont ensuite regroupées et recouvertes de papier.

Men Huang 2

Le traitement thermique post fixation est l’étape la plus importante dans la fabrication d’un thé jaune.

Selon les sources, la durée totale du procédé thermique de jaunissement dure 36 à 44 heures et est divisée en deux parties.

- Un traitement thermique humide (shī rè ; 湿热) qui dure 6 à 8 heures. Il va donner aux feuilles de thé une teinte jaune et une saveur moelleuse.

- Un traitement thermique sec (gān rè ; 干热) qui dure 30 à 48 heures et qui va développer les arômes spécifiques du thé jaune.

Huo Shan Huang Ya, un thé jaune régulièrement primé

Le thé jaune Huo Shan Huang Ya était déjà connu sous la dynastie Tang (618 – 907 EC) sous le sobriquet de « bourgeons immortels ». Il était d’ailleurs considéré comme un tribut impérial. Plus tard il fit partie de la liste des 10 meilleurs thés de Chine, il est aujourd’hui remplacé par un autre thé jaune, le Jun Shan Yin Zhen.

En 1915, le Huo Shan Huang Ya remporte la médaille d’or à l’exposition Wangguo au Panama.

En 1999, il gagne le premier prix au « Zhongcha Bei », une compétition de thé célèbre en Chine.

Entre 2000 et 2004, il remporte systématiquement la médaille d’or à l’International Tea Expo de Shanghai.

En 2007, il gagne de nouveau le premier prix de la « Zhongcha Bei ».

En 2008, il remporte deux médailles d’or et une médaille d’argent à la Tea master cup de Séoul en Corée du sud et une médaille d’or a l’International Tea Culture Festival de Shanghai.

Origine

Carte du Anhui

Commentaires clients
4.8 (15 Commentaires)
  • 5 étoiles
    12
  • 4 étoiles
    3
  • 3 étoiles
    0
  • 2 étoiles
    0
  • 1 étoile
    0
TAGS de nos clients
FAQ sur ce produit