×
×

Pu Ehr Blanc Yueguang Meiren

€10.90
Pu Ehr Blanc Yueguang Meiren
Votre évaluation:
99% of 100
Changer de devise
Origine :

Mont Bulang (布朗山), Meng Hai (勐海), YunNan (云南).

Récolte en :

01 avril 2020, dans les jardins de Meng Gu (勐谷).

Cueillette :

longs bourgeons de printemps couverts de duvet.

Saveur :

beaucoup de douceur avec des notes zestées et miellées.

Cultivar :

Men Hai à grandes feuilles.

Théiné :

Peu théiné. A consommer n’importe quand.

Moonlight beauty est la traduction anglaise de Yue Guang Mei Ren. Selon une vieille légende Bulang, les bourgeons de Moonlight Beauty étaient cueillis impérativement par une nuit de pleine lune et les ceuilleuses étaient choisies parmi les plus belles filles des villages Bulang.

Les longs bourgeons recouverts d’un fin duvet blanc de Moonlight Beauty sont traités à la manière d’un thé blanc : immédiatement après la cueillette, ils subissent un flétrissement puis un séchage à chaud pour inactiver les enzymes oxydases et garder la blancheur.

Les odeurs qui émanent de la feuille infusée rappellent bien celles d’un Pu Ehr cru mais dans la tasse c’est très différent :

La liqueur du Moonlight Beauty est claire, lumineuse et dorée. Côté saveur, c’est la douceur qui domine avec des notes d’agrumes et de miel et en fin de bouche une délicate saveur animale qui nous rappelle que nous avons tout de même à faire à un Pu Ehr.

Moonlight Beauty se situe vraiment à mis chemin entre un thé blanc gouteux et un Pu Ehr Sheng moelleux.

Rien d’étonnant donc à ce que l’on préconise une eau à 80°C et qu’on le trouve à la fois avec les Pu Ehr sous son nom chinois « Yueguang Meiren » et avec les thés blancs sous son nom anglais « Moonlight Beauty ».

Outre un gout original, les bourgeons du Moonlight Beauty, du fait d’une manufacture en « thé blanc, donc pour ainsi dire non oxydés, gardent presque intactes les précieuses catéchines anti oxydantes dont les propriétés brûle graisse, anti cholestérol et anti triglycérides sont prouvées par de nombreux scientifiques.

Préparation

En théière

En Gaiwan

Théière : 50 cl Gaiwan : 6 à 8 cl
80℃ 80℃
12 g (4 cs) 5 g (3 cs)
4 infusions : 2/4/8/12 minutes 12 infusions : 45/45/50/60/90/120/180/240/360/480/720/900 secondes
En savoir plus

Yueguang Meiren, les « aiguilles d’argent » du Yunnan

Par rapport au célèbre thé blanc du Fujian, le Bai Hao Yin Zhen, les bourgeons de ce Pu Ehr sont un peu plus longs et plus gros. Ils sont également plus incurvés (on appelle parfois ce thé « croissant blanc de lune) et d’une couleur tirant sur le jaune alors que la couleur des bourgeons de Bai Hao tire plutôt sur le vert.

A gauche le thé blanc BaiHaoYinZhen et à droite le Pu Ehr blanc Yueguang Meiren.

Pourquoi le Pu Ehr blanc a-t-il une DLUO ?

En effet, la question mérite d’être posée puisque ni le thé blanc ni le Pu Erh qu’il soit Sheng ou Shu n’en ont.

Nous avons posé la question à notre fournisseur et voici sa réponse :

Tout d’abord, il n’y a pas à proprement parler de date limite de consommation (DLC) pour le thé car s’il est stocké au sec, il ne deviendra jamais poison ou toxique avec le temps. Par contre, les thés verts et certains WuLong perdent leurs arômes en vieillissant c’est pourquoi ils ont une date limite d’utilisation optimale (DLUO) et que l’on conseille de les conserver au réfrigérateur.

Les Pu Ehr n’ont pas de DLUO. D’ailleurs, lors du choix d’un Pu Ehr et principalement un Sheng, il est clair que la durée et les conditions de la maturation sont deux critères primordiaux à prendre en compte. En effet, ces thés subissent une post-fermentation liée principalement à l’activité de microorganismes. Cette post-fermentation va modifier grandement leurs propriétés gustatives en les rendant plus ronds et moins astringents et augmenter leurs propriétés médicinales.

Concernant les thés blancs, la rumeur veut que plus ils sont stockés longtemps, meilleurs ils sont, on ne leur applique donc pas de DLUO. Un vieux dicton chinois dit que :
- La première année, c’est du thé.
- Au bout de trois ans c’est un médicament.
- Après sept ans, c’est un trésor.

Paradoxalement, nous appliquons une DLUO de trois années à notre Pu Ehr blanc Yueguang Meiren car à l’instar du thé vert, nous savons d’expérience que celui-ci va perdre ses arômes et sa saveur particulière avec le temps.

Le Pu Ehr blanc est vraiment un thé à part. Au niveau gustatif, il se situe entre un thé blanc et un Pu Ehr cru mais il se conserve comme un thé vert.

Cultivar

Il s’agit d’une variété de Camelia sinensis endémique de la région de Xishuangbanna qui a été enregistrée en 1984 sous le nom de Menghai à larges feuilles.

A l’état sauvage ces théiers sont de véritables arbres qui peuvent atteindre sept mètres de hauteur.

menghai tea bush

Lorsqu’ils sont cultivés, ils sont taillés pour faciliter la cueillette et certains vieux spécimens ressemblent à des bonzaïs.

Par ailleurs, ce cultivar à la particularité d’avoir des bourgeons recouverts d’un fin duvet blanc.

Origine
Carte du Yunnan
Commentaires clients
5.0 (15 Commentaires)
  • 5 étoiles
    14
  • 4 étoiles
    1
  • 3 étoiles
    0
  • 2 étoiles
    0
  • 1 étoile
    0
TAGS de nos clients
FAQ sur ce produit
Si vous avez une question, n’hésitez pas à nous la poser !
Poser votre question