×
×

Perles de Pu’Er blanc Moonlight Beauty

€2.00
Perles de Pu’Er blanc Moonlight Beauty
Votre évaluation:
96% of 100
Description
Origine :

conté de Jinggu (景谷), ville-préfecture de Pu’Er (普洱), province du YunNan (云南, Chine).

Récolte le :

premier mai 2020, dans les jardins de Zhuangli (庄里), mont Bulang (布朗山).

Cueillette :

un bourgeon accompagné d’une feuille.

Saveur :

cuir, champignons et bois.

Cultivar :

Jinggu Dabai (景谷大白).

Théiné :

Peu théiné, vous pouvez le boire tout au long de la journée.

A conserver :

au sec, à l’abri de la lumière et des odeurs, au réfrigérateur ou au congélateur si vous
souhaitez garder une saveur « primeur », à température ambiante si vous souhaitez qu’il
évolue à la manière d’un Pu’Er Sheng ou d’un thé blanc.

Meilleur avant :

36 mois selon notre fournisseur mais certains amateurs considèrent qu’il n’y a pas de limite
et que ce type de thé va se bonifier en vieillissant.

Yue Guang (月光) veut dire clair de lune et Mei Ren (美人) : jolie femme.

Selon une vieille légende Bulang, les bourgeons de Moonlight Beauty étaient cueillis impérativement lors d’une nuit de pleine lune et les cueilleuses étaient choisies parmi les plus belles femmes des villages Bulang.

Les longs bourgeons (recouverts d’un fin duvet blanc ?????) de Moonlight Beauty sont traités à la manière d’un thé blanc : immédiatement après la cueillette, ils subissent un flétrissement puis un séchage à chaud pour inactiver les enzymes oxydases et garder la blancheur.

Les odeurs qui émanent de la feuille infusée rappellent bien celles d’un Pu’Er cru mais dans la tasse c’est très différent :

La liqueur du Moonlight Beauty est claire, lumineuse et dorée. Côté saveur, c’est la douceur qui domine avec des notes d’agrumes et de miel et en fin de bouche une délicate saveur animale qui nous rappelle que nous avons tout de même à faire à un Pu’Er.

Moonlight Beauty se situe vraiment à mi-chemin entre un thé blanc gouteux et un Pu’Er Sheng doux et moelleux.

Rien d’étonnant donc à ce que l’on préconise une eau à 80°C et qu’on le retrouve à la fois dans la famille des Pu’Er et dans celle des thés blancs.

Outre un gout original, les bourgeons du Moonlight Beauty, du fait d’une manufacture en « thé blanc », donc pour ainsi dire non oxydés, gardent presque intactes les précieuses catéchines anti oxydantes dont les propriétés brûle graisse, anti cholestérol et anti triglycérides sont prouvées par de nombreux travaux scientifiques.

Préparation

En théière

En théière

Théière : 50 cl Théière : 18 cl
100℃ 100℃
1 bille 1 bille
4 infusions : 2/4/8/12 minutes 6 infusions : 120/20/30/40/60/90 secondes
En savoir plus

Le Moonlight Beauty va-t-il s’améliorer en vieillissant ?

On pourrait le penser puisque le thé blanc et le Pu’Er (qu’il soit cru ou cuit) prennent de la valeur avec les années.

ThéCâlin a questionné son fournisseur et voici ce qu’il a répondu :

Bien qu’il ne deviendra jamais toxique s’il est gardé à l’abri d’une humidité excessive, le Pu’Er blanc, va voir ses arômes s’envoler avec les années c’est pourquoi je conseille une date limite d’utilisation optimale (DLUO) de 36 mois et un stockage à long terme au froid.

Toutefois, certains amateurs laissent vieillir le Pu’Er blanc.

En effet, ce type de thé subit une post-fermentation sous l’action de microorganismes qui en de multipliant vont modifier sa saveur. Les vieux Pu’Er ont également des propriétés médicinales améliorées.

Les perles de Moonlight Beauty sont assurément un thé original à la fois du point de vue gustatif et de la présentation en grosses billes compressées.

Le jardin du thé

Les jardins de Zhuangli

Les jardins de Jinggu sont situés une zone de moyenne à haute montagne (altitude mini/maxi : 600/2920) au climat subtropical humide bénéficiant chaque année de plus de 2.000 heures d’ensoleillement et de 1.300 mm de précipitations. C’est sur les pentes du mont Kuzhu (苦竹) qu’est apparue la variété endémique de théiers Jinggu Dabai dont les spécimens sauvages les plus âgés peuvent atteindre 6 mètres de hauteur.

Notre Moonlight Beauty est produit à partir de cueillettes de clones cultivés des théiers sauvages Jinggu Dabai de la région.

Jiu Tai Po Tea GardenJiu Tai Po Tea Garden

L’altitude, l’ensoleillement et la pluviométrie de la région conviennent parfaitement au Camelia sinensis qui pousse à l’état sauvage depuis la nuit des temps et a évolué en nombreuses autres variétés endémiques dont les deux plus communes sont le Xiangya (象牙) et le Yangta (秧塔).

Origine

Carte du Yunnan

Commentaires clients
4.8 (11 Commentaires)
  • 5 étoiles
    10
  • 4 étoiles
    0
  • 3 étoiles
    1
  • 2 étoiles
    0
  • 1 étoile
    0
TAGS de nos clients
FAQ sur ce produit
Si vous avez une question, n’hésitez pas à nous la poser !
Poser votre question