×
×

Wu Yi Da Hong Pao : thé Oolong de rochers

€3.50 €3.50
Wu Yi Da Hong Pao : thé Oolong de rochers
Votre évaluation:
87% of 100
Description
Origine :

Monts Wu Yi (武夷山), Fujian (福建), Chine.

Récolte le :

30 avril 2020, dans les jardins de Huxiao Yan (虎啸岩).

Cueillette :

le bourgeon plus trois feuilles.

Aspect :

feuilles entières, longues et bouclées.

Saveur :

puissante à la fois minérale, pralinée et florale.

Cultivar :

Da Hong Pao.

Caffeiné :

Faible en caféine, à boire en journée ou le soir.

A conserver :

à l’abri de la lumière et des odeurs. Idéalement au réfrigérateur.

Meilleur avant :

24 mois après la récolte.

Contrairement à la plupart des autres OoLong de Chine continentale, les feuilles de ce thé de rocher ne sont pas roulées, mais sont longues et bouclées. Les Wu Yi Da Hong Pao sont en outre plus oxydés et torréfiés que leurs cousins du sud comme les Tie Guan Yin d’Anxi.

Les thés de rochers des Wu Yi se réfèrent souvent au nom du lieu où ils sont cultivés (JiuLongKe, Tianxin, HuiYuanYan, TaoHuaYan,TianYouYan, etc).
Ce Wu Yi Da Hong Pao, au nez praliné et floral, dévoile une liqueur orangée, croquante, ample et gourmande.

La bouche est minérale, avec de beaux arômes pyrogénés (pralines et orge grillées), floraux (jacinthe) et fruités (coing). La longueur est très agréable et se dévoile en finesse grâce à une fine astringence et une finale agréablement acidulée.

En préparation GongFuCha, le goût de ce Da Hong Pao des monts Wu Yi va varier au fil des infusions.
Il ne s'agit pas d'un thé de rocher très haut de gamme mais, d’un excellent rapport prix-plaisir. Il est parfait pour ceux qui souhaitent s’initier aux thés de rochers ou pour les connaisseurs qui recherchent un Wuyi Da Hong Pao pour tous les jours.

Préparation

En théière

En Gaiwan

Théière: 50 cl Gaiwan: 18 cl
100℃ 100℃
16 g (8 cs) 8 g (4 cs)
3 infusions: 30/60/120 seconds 7 infusions: 5/10/15/20/30/120/240 secondes
En savoir plus

Da Hong Pao, un Oolong produit au cœur du parc
naturel des Wu Yi

La région de Wu Yi est située dans le nord de la province du Fujian au sud-est de la Chine. Elle couvre une superficie de plus de 1.000 Km² dont 70 qui constituent les Monts Wu Yi proprement dits et qui sont inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1999. Ils forment un ensemble de 36 crêtes, 72 grottes ou cavernes et de 99 pitons rocheux importants et une rivière. L’altitude moyenne des monts Wu Yi est de 400 mètres, mais culmine à 2 158 mètres avec le Mont HuangGang.

tea garden

Cette région est exceptionnelle pour plusieurs raisons :

La biodiversité de sa forêt subtropicale : c'est un refuge pour bon nombre d'espèces animales et végétales, dont certaines sont endémiques de la Chine.

La beauté des gorges de la rivière aux neuf coudes (九曲溪), avec ses nombreux temples et monastères.

Ses sites archéologiques exceptionnels, dont une cité Han construite au 1er siècle avant notre ère.

Les monts Wu Yi sont également célèbres pour leurs thés : TieLuoHan, ShuiJinGui, BaiJiGuan, RouGui et le Da Hong Pao.

Les thés de Wu Yi font partie de la famille des Oolong de rocher, thés semi fermentés, intermédiaires entre les thés verts et les thés noirs. Ils sont également connus sous le nom de thés de rochers ou YanCha en raison du terroir particulièrement minéral sur lequel ils poussent.

Da Hong Pao (大红袍) signifie « long manteau rouge » en référence à la longue veste portée en Chine jusqu’au siècle dernier et à une légende. En Chine, le Da Hong Pao est considéré comme le meilleur Wu Yi et est à ce titre surnommé le roi des thés de rochers de Wu Yi.

Contrairement à la plupart des autres OoLong de Chine continentale, les feuilles de ce thé de rocher ne sont pas roulées, mais sont longues et bouclées. Les Wu Yi sont en outre plus oxydés et torréfiés que leurs cousins du Sud du Fujian comme les Tie Guan Yin.

Arômes et saveurs du Da Hong Pao

Lorsque l’on ouvre un sachet de Da Hong Pao un parfum praliné et floral s'échappe et quand l'eau rencontre les feuilles de thé, l’infusion dégage une odeur ronde, chaude et fruitée.

La liqueur obtenue est orangée, ample et gourmande, minérale, avec de beaux arômes pyrogénés de pralines et d’orge grillées, floraux (jacinthe et orchidées) et fruités (coing, nèfles) avec des notes de cannelle.

Le goût reprend ce qu’annonçait l'odeur des feuilles et de l’infusion, en lui donnant plus de profondeur.

La longueur en bouche est très agréable et se dévoile en finesse grâce à une fine astringence et une finale agréablement acidulée.

Cultivar

Légende et origine du Da Hong Pao

Selon la légende, la mère du seizième et dernier empereur de la dynastie Ming (1368 - 1644), fut guérie d'une maladie jusqu’ici incurable grâce à un thé rare produit à partir de six théiers sauvages poussant sur un rocher, dans le canyon de JiuLongKe dans les montagnes de Wu Yi.

En remerciement, l’empereur ChongZhen fit envoyer aux producteurs de ce thé de longs manteaux rouges (da hong pao en chinois) pour couvrir et protéger les théiers qui avaient guéri sa mère.

Les gens de Wu Yi appelèrent donc Da Hong Pao le thé et les théiers.

Le cultivar Da Hong Pao dérive de ces six théiers sauvages découverts au 17 ème siècle sur une falaise rocheuse du canyon de JiuLongKe (九龙窠, le nid des neufs dragons) dans les Wu Yi.

Le lieu, encore visible aujourd’hui, à été immortalisé par la calligraphie sculptée d’un moine du temple de TianXin en 1927.

tea bush

Jusqu’en 2006, les six théiers Da Hong Pao originaux étaient exploités et le thé vendu aux enchères.

Parallèlement, entre 1962 et 1985, des boutures prélevées sur les six théiers originaux sont replantées dans le dans le canyon de JiuLongKe afin de développer et multiplier le cultivar Da Hong Pao.

Les meilleurs Da Hong Pao sont toujours produits dans le canyon de JiuLongKe.

Origine
Carte du Fujian
Commentaires clients
4.4 (27 Commentaires)
  • 5 étoiles
    15
  • 4 étoiles
    7
  • 3 étoiles
    5
  • 2 étoiles
    0
  • 1 étoile
    0
TAGS de nos clients
FAQ sur ce produit